Comment découvrir l’origine de mon mal de tête et le soulager

Plus de 45 millions de personnes à travers le monde souffrent de maux de tête. Ces chiffres dépassent 33 millions pour les maux de tête chroniques et fréquents, qui touchent les personnes ayant de l’asthme, du diabète, ou des problèmes cardiaques. Parmi cette quantité, environ 28 millions de personnes souffrent de crises de migraine chaque année. Selon une étude de données de la Fondation de la Céphalée, il s’agit à 70% de femmes.

Actuellement, il existe une quantité diverse de raisons à l’origine d’un Mal de tête, d’une simple “gueule de bois” à une accumulation extrême de stress. Chacune d’entre elles ayant une cause et un traitement et dans cet article, nous vous montrerons comment trouver son origine, en plus de comment traiter la douleur.

Qu’est-ce qu’un mal de tête

Un mal de tête est, comme son nom l’indique, une douleur ou une gêne dans le crâne, le cuir chevelu ou le cou. Les motifs graves des maux de tête sont peu communs. La majorité des personnes qui souffrent de maux de tête peuvent se sentir bien mieux en apportant certains changements dans leur style de vie ; en apprenant des manières de se détendre et, parfois, en suivant certains traitements.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, il existe divers facteurs à l’origine d’un mal de tête, comme il existe différents types de maux de tête. Le type de mal de tête le plus commun est la céphalée de tension ; elle est causée par la tension musculaire dans les épaules, le cou, le cuir chevelu et la mâchoire. Une céphalée de tension peut être liée au stress, à la dépression, à l’anxiété, à un traumatisme crânien ou au fait de maintenir la tête et le cou dans une position anormale. Elle a aussi tendance à se situer des deux côtés de la tête. En général, cela commence dans la partie postérieure du crâne et s’étend jusqu’au devant. La douleur peut être sourde et angoissante, comme un bandeau qui serre le crâne ou un étau.

Il est possible que l’on ressente une douleur et une rigidité dans les épaules, le cou et la mâchoire, ou dans certains cas, des problèmes cervicaux en général. La céphalée peut être associée à une “aura”. Ceci est un groupe de symptômes d’avertissement qui commencent avant le mal de tête. La douleur empire généralement à mesure que la personne tente de passer d’un lieu à l’autre.

Une céphalée migraineuse implique une forte douleur qui se produit généralement avec d’autres symptômes, comme des changements dans la vue, la sensibilité au bruit ou à la lumière ou des nausées.

La migraine est un autre type de mal de tête assez répandu au niveau mondial. La douleur de la migraine peut être poignante, palpitante ou pulsatile. Elle a tendance à commencer d’un côté du crâne et à se propager ensuite des deux côtés de celui-ci. Les migraines peuvent être causées par des aliments tels que le chocolat, certains fromages ou le glutamate monosodique (GMS). L’abstinence de caféine, le manque de sommeil et l’alcool peuvent aussi déboucher sur une forte migraine.

Les maux de tête qui continuent à réapparaître (plus connus comme maux de tête de rebond), sont également très répandus. Ceux-ci peuvent apparaître suite à la consommation excessive d’analgésiques. C’est pour cette raison qu’ils peuvent également être appelés maux de tête par absorption excessive de médicaments. Les personnes qui ingèrent des analgésiques plus de 3 fois par semaine de manière régulière peuvent développer ce type de mal de tête.

Si aucun des facteurs mentionné ne coïncide avec votre situation actuelle, il existe aussi d’autres types de maux de tête qu’il est également nécessaire de prendre en compte :

  • Céphalée en grappe : C’est un mal de tête aigu et extrêmement douloureux qui peut se produire jusqu’à plusieurs fois par jour pendant des mois et ensuite disparaître pour quelques semaines ou quelques mois. Chez certaines personnes, les maux de tête disparaissent simplement et n’apparaissent plus jamais de manière permanente. Le mal de tête dure généralement moins d’une heure et a tendance à se produire de manière régulière, à la même heure tous les jours.
  • Céphalée sinusale : Cause une douleur dans la partie frontale de la tête et le visage. Ce type de mal de tête est dû à l’inflammation dans les conduits des sinus qui sont situés derrière les joues, le nez et les yeux. La douleur empire lorsque la personne se penche vers l’avant et quand elle se réveille le matin.
  • Les maux de tête peuvent se produire si la personne à un rhume, une grippe, de la fièvre ou un syndrome prémenstruel. Ces symptômes, en général, sont à l’origine de maux de tête et dans certains cas peuvent empirer.
  • Mal de tête causé par un trouble appelé artérite temporale : Ce type de douleur n’est pas très répandu. Il s’agit de l’inflammation et du gonflement de l’une des artères qui irrigue une partie de la zone du crâne, des tempes et du cou. En général, elle se présente avant tout dans les cas où les complications de la vue se mélangent avec la tension musculaire.

Bien que peu répandue et peu fréquents, les maux de tête peuvent aussi être causés par des facteurs plus sérieux, comme par exemple :

  • Saignement dans la zone entre le cerveau et le fin tissu qui le recouvre (hémorragie subarachnoïde)
  • Pression artérielle très élevée.
  • Infection cérébrale comme par exemple la méningite, l’encéphalite ou un abcès.
  • Tumeur cérébrale.
  • Accumulation de liquides à l’intérieur du crâne, laquelle est à l’origine d’un œdème cérébral ou hydrocéphalie.
  • Accumulation de pression à l’intérieur du crâne, laquelle peut donner l’impression de ressembler à une tumeur, même si ce n’est pas le cas. Ceci est connu comme Hypertension intracrânienne idiopathique.
  • Intoxication au monoxyde de carbone.
  • Apnée du sommeil ou manque d’oxygène durant le sommeil.
  • Problèmes avec les vaisseaux sanguins et saignements dans le cerveau, comme la malformation artérioveineuse (MAV), anévrisme cérébral ou accident vasculaire cérébral.

 

Bien qu’il serait recommandable de toujours s’adresser à un médecin, il existe différentes manières de traiter et d’éviter ces maux de tête :

  • Etant donné que la céphalée est un des types les plus répandus, les professionnels en la matière se sont focalisés sur la recherche de solution pour cela. La première chose que l’on recommande est d’arrêter de boire de l’alcool et de fumer pour qu’il soit ainsi possible d’augmenter les chances de ne pas avoir mal à la tête. A la place de cela, on recommande de boire abondamment de l’eau.
  • La fatigue visuelle n’implique pas nécessairement d’avoir une complication spécifique de la vue. Celle-ci est aussi causée par certaines activités qui causent cet effet ; passer trop de temps devant l’ordinateur, lire dans l’obscurité et aussi porter des lunettes de soleil pendant longtemps sont certaines des raisons pour lesquelles vous courrez un risque de mal de tête causé par la fatigue visuelle. Pour nous éviter cela, il faut simplement faire attention avec ces actions.
  • Pour les maux de tête induits par la médication, il faut diminuer l’usage des analgésiques. Ce qui peut être désagréable est que le mal de tête empire parfois après avoir arrêté les analgésiques et peut durer pendant des jours ou des semaines. Cependant, si vous pouvez supporter la durée de la céphalée prolongée sans succomber à la tentation de prendre des analgésiques, cela peut vous libérer de ce cycle et de ces maux de tête.

 

Bénéfices de la chiropratique

La Chiropratique peut vous aider avec le mal de tête car elle travaille avec la cause du problème, améliore votre rendement physique et mental, aide à récupérer votre état de bien-être et diminue la nécessité d’avoir recours à des produits pharmaceutiques.

La correction du désalignement cervical a des effets puissants sur le système nerveux, aide à positionner les vertèbres correctement en améliorant la mobilité tant du cou que de ses muscles, diminue la tension et élimine la pression sur les nerfs pincés qui cause la douleur et normalise le fonctionnement du système nerveux en facilitant l’irrigation des artères vers la tête.

Les chiropracteurs sont qualifiés pour faire un examen et découvrir les causes des déséquilibres de santé qui peuvent se transformer en maux de tête. En éliminant la pression sur les nerfs, les Ajustement Chiropratiques permettent au système nerveux de refonctionne normalement et au corps de se remette des problèmes ou dysfonctionnements responsables des maux de tête, des migraines autres céphalées.